Une association trans dans l'Ouest

QUI SOMMES-NOUS ?

Partant du simple constat du manque d'association transidentitaire en région Ouest (en dehors des groupes trans des diverses associations LGBT), nous avons eu l'idée de fonder L'association Ouest Trans qui se veut une association d'entraide et d'auto-support trans et dont le siège se situe à Rennes mais dont les actions peuvent s'étendre sur toute la région Ouest.

 

La principale mission de Ouest Trans est la lutte contre la transphobie et ses conséquences comme l'isolement des personnes trans . Pour cela, dans un premier temps, l'association souhaite mettre en place des permanences régulières, organiser des événements ponctuels militants et/ou conviviaux, procurer et diffuser des informations concernant les différents sujets transidentitaires.

NOS REVENDICATIONS :

- La reconnaissance de la transphobie comme discrimination et sa prise en compte par le Défenseur des Droits.


- Un accès libre et gratuit au changement d'état civil sur simple déclaration de consentement éclairé devant un officier d'état civil, et donc la fin des obligations de traitement hormonal, d'opérations chirurgicales, de suivi psychiatrique ou d'expertises médicales exigés par la plupart des tribunaux.


- La dépathologisation et la dépsychiatrisation effective des transidentités, c'est à dire le retrait du DSM V (Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux) et une reclassification non pathologisante dans la CIM 10 (Classification Internationale des Maladies).


- Le respect de l'article R4127-6 du code de la sécurité sociale qui garantit le libre choix de son médecin, et la dissolution des équipes hospitalières auto-proclammées officielles, tout en garantissant un remboursement total des frais liés aux différents parcours médicaux de transition.


- Une meilleure prise en compte des difficultés des personnes trans à accéder aux soins, des études épidémiologiques sur la santé, en particulier sur la prévalence du VIH-Sida, des campagnes de prévention (VIH, hépatites, IST) en direction des personnes trans.


- L’abandon des lois contre le travail du sexe, précarisant et mettant en danger les personnes trans.


- Un réel accompagnement respectueux des personnes trans mineures (respect des multiples identités de genre et de leurs expressions, accès aux traitements hormonaux et/ou bloquant la puberté ainsi qu'aux autres actes médicaux, aide et médiation possible dans l’environnement social et scolaire).


- Le respect des droits en milieux carcéral.


- Une régularisation de toutes les personnes trans migrantEs sans papiers.


- Des mesures d'accès à l'emploi et une meilleure protection des droits des personnes trans dans le milieu professionnel.


- L’accès à la PMA et le respect des droits des parents trans.

NOS OBJECTIFS :

La principale mission de Ouest Trans est la lutte contre la transphobie et ses conséquences comme l'isolement des personnes trans. Pour cela, l'association met un accent particulier sur ses permanences régulières à Rennes ainsi que sur l'organisation de groupes de parole ponctuels en région Ouest dans le but de créer un réseau d'entraide entre personnes trans et en questionnement.


Mais aussi :


- Fournir des informations aux personnes trans et à leur entourage.


- Sensibiliser aux transidentités les interlocuteurs/trices potentiel.les des personnes trans au cours de leur transition (milieu médical, social, administratif, éducatif, juridique) ainsi que d'autres structures concernées.


- Développer des moyens visant à améliorer l'accès à la santé pour les personnes trans.


- Contribuer à la promotion de la culture trans.

COMMENT ?

- Par l’organisation de moments de rencontre et de partage, qu’ ils soient militants (manifestation, débat, formation, conférence, etc.) ou conviviaux (pique-niques, sorties, projection…).


- Par la diffusion de brochures et autres supports informatifs accessibles autour des questions transidentitaires.


- Par des formations de sensibilisation aux questions transidentitaires.


- Par la mise en place si nécessaire d' un accompagnement individuel lors d'un parcours de transition.


- Par l'échange, la communication et le partage continu d'outils et de ressources avec d'autres associations.